figueira da foz portugal marais salant

Pour mon été 2018, je suis partie à Figueira da Foz une cité balnéaire à mi-distance de Porto et Lisbonne. J'étais plus précisément à Buarcos, considéré aujourd'hui comme un quartier de la ville mais c'est avant tout un ancien village de pêcheurs qui à l'origine était bien plus important que Figueira et qui a su conservé une identité propre.

Buarcos 


Que voir à Buarcos ?


Si vous vous y promenez vous verrez en contrebas de la ville, face à la mer les vestiges de la forteresse de Buarcos, construite à la fin du XVI siècle et au début du XVII, la forteresse protégeait la ville et le port des pirates.

Par contre, il ne reste  du château que la tour de Redondos qui domine la ville et sert de repère à tous ceux qui pourraient se perdre facilement comme moi. (rua do castelo).



theatre trindad buarcos

Vous pouvez partir de là et descendre ensuite le long de la rue. Admirer le petit théâtre, Théâtre Trindade (rua dos Redondos) construit en 1910 par un philanthrope. Il est une reconstitution de celui plus imposant de Lisbonne (la vie culturelle est très riche à Buarcos), admirer quelques mètres plus bas l'église de la Miséricordia.


Enfin flâner et vous laisser séduire par les Azulejos,


azulejos figueira da foz

azulejos figueira da foz

azulejos buarcos

mais aussi les calçada portuguesa (trottoirs traditionnels), constituées de multiples petits carreaux, qui se sont développés au XIX ème siècle, véritable oeuvre d'art à Lisbonne et faisant partie du patrimoine portugais au même titre que les azulejos, le porto et le fado.

Se laisser séduire par les façades abîmées au charme intemporel, par les détails qui nous arrêtent et nous font les contempler tels des tableaux.

façade buarcos

façade buarcos

porte peinte buarcos


Buarcos c'est aussi et bien sûr les longues plages de sable blanc propice à la rêverie.

Que visiter à proximité ? 

La montagne de Boa Viagem :

Située au Nord, magnifique, entièrement recouverte de végétation basse et verte, propice à la randonnée. C'est un des plus beau point de vue de la région. Il ne faut pas hésiter à monter au mirador de Bandera d'où l'on a une vue imprenable sur le phare du cap de Mondego, édifié en 1922.  Pour la petite histoire, une mine de charbon y était en activité jusqu'en 1967. Activité qui finit par cesser progressivement suite à un grand incendie en 1961. Cette mine a marqué et rythmé la vie de beaucoup d'anciens de Buarcos.

boa viagem selfie

boa viagem figueira da foz

Je vous conseille également d'aller voir de plus près ce phare puis de prolonger la piste qui longe la mer. Vous allez tomber sur la plus surprenante maison, une maison champignon, construite en bord de mer et falaise et dorénavant abandonnée.


Costa de Lavos :

Un village de pêcheur situé au sud cette fois m'a permis de découvrir l'Arte Xavega, la pêche artisanale que je me suis empressée de photographier car qui sait combien de temps encore elle subsistera. C'est déjà une chance d'avoir pu y assister mais sachez qu'il y a quelques années encore c'était des bœufs qui tiraient les filets hors de l'eau. Maintenant, ce sont des tracteurs.

costa de lavos peche traditionnelle

costa de lavos peche traditionnelle

costa de lavos bateau de peche traditionnelle

costa de lavos peche traditionnelle

bord de mer costa de lavos

Les pêcheurs vont donc en bateau déposer un filet de pêche qui emprisonne les poissons. Lorsqu'ils reviennent ils fixent un câble aux tracteurs. Quelques heures plus tard, à l'aide des tracteurs les pêcheurs approche le filet de la plage mais ce sont ensuite des pêcheurs qui sortent à main nue le filet de l'eau. Plusieurs hommes sortent alors les poissons du filets qu'ils mettent dans des sceaux et très rapidement le poisson est trié sous une bâche installée un peu plus haut sur la plage. Ce qui m'a le plus surprise c'est l'âge des pêcheurs qui sortaient le filet. Certains étaient très jeunes. Cette pêche n'est pratiquée qu'entre juin et août et si vous prenez le temps de discuter avec des pêcheurs ils vous diront que les océans s'épuisent et que leur pêche est infime par rapport à ce qu'ils rapportaient autrefois.

Le musée du sel, nucleo museologico do sal :


Il est de petite taille mais il vaut le déplacement pour plusieurs raisons.Dans un premier temps, on en apprend un peu plus sur les métiers qui se pratiquaient là autrefois. On visite les endroits où l'on stockait le sel. On découvre les outils traditionnels, les différentes étapes de la préparation du sel. Dans un second temps,  on y découvre un paysage exceptionnel. On peut apercevoir des flamants et des cigognes, des épaves de barques traditionnelles, ... Des cabanes en bois pleine de cachet. Un seul regret : ne pas y avoir pu passer plus de temps. C'est un endroit rêvé pour qui aime faire des photos.



Où manger ?

Stella Maris
Largo Torre Eiffel
3080-297 Buarcos

Un restaurant tenu par un prêtre. Un personnage qui a fait bien plus que de la cuisine, il a pris en main le sort des ados livrés à eux-même. A l'époque, les garçons traînaient dans les bars, les filles ne sortaient pas. Il a mis en place une multitude d'activités pour tous. Vous pourrez peut être l'apercevoir dans son costume cravate. N'hésitez pas à demander à visiter l'église, vous risqueriez d'être surpris là encore. Je vous laisse la surprise.

A ne pas manquer non plus le glacier :

Gelataria San Remo
Largo Dom Margarida M Barraca 26
3080-292 Figueirada Foz