Sur la route de Pont-Audemer

C'est une petite ville Normande qui ne fait pas forcément parler d'elle. Pourtant, elle mérite une escale. Je l'avais traversé en allant visiter le Marais Vernier et m'étais promise d'y revenir. C'est chose faite.



Pont-Audemer fait partie de ces fameuses villes qualifiées de "plus beaux détours de France". C'est une ville comme je les aime ; au passé toujours visible et préservé. Elle s'enroule autour d'un quartier médiéval qu'il est plaisant de découvrir.



Un peu d'histoire :


Elle a pourtant souffert lors de la Guerre de Cent Ans car elle fut à maintes reprises un enjeu entre le roi d'Angleterre et le roi de France. Il faut dire que sa situation, non loin de la mer, à un endroit ou le cœur sa rivière la Risle était facile à traverser, la rendait bien attractive ... Elle fut considérée comme une ville très riche et très grande du 11 ème s au 14 ème s. De nouveau ravagée lors des guerres de religion et de la seconde guerre mondiale elle reste une cité qui toujours a su se relever.


La ville a été richement marquée par la tannerie ; Hermes, le créateur de la maison de luxe, s'y est installé pour apprendre le métier de sellier. Elle était également connue pour sa papeterie. Aujourd'hui, elle a su s'adapter grâce à des activités de pointe.


Naviguer sur la Risle :


Autrefois, utilisée comme eau motrice et lavante aujourd'hui la Risle est de nouveau poissonneuse et est devenue un univers propice au développement d'espèces menacées. Elle forme un site remarquable avec les étangs et le Marais Vernier. Il est possible de découvrir la ville en faisant du kayak. C'est alors un autre visage qui nous est dévoilé ; en plus des nombreux poissons vous allez découvrir de véritables jardins et surtout les dessous de ces fameuses maisons médiévales.



Les rues médiévales :


Deux rues m'ont particulièrement marqué : la rue Place de la ville et la rue Paul Clémendon. Avec leur petit pont en pierre et leurs maisons à colombage, elles ont d'un charme fou. Entre elle vous pouvez emprunter la rue de la république et vous arrêter dans l'une des nombreuses tavernes ou auberge et déguster un mirliton. Une tuile roulée sur elle même, fourrée de praliné et terminée par deux bouchons de chocolat. Créer par Guillaume Tirel au 14 ème s lorsqu'il était cuisinier de la cour de France.
Je ne vous compte pas le charme également des multiples ruelles.


L'Eglise Saint-Ouen :


Superbe édifice qui était partie pour devenir cathédrale mais qui s'est adaptée et est devenu en quelque sorte le symbole de la ville quant à sa capacité de toujours faire avec son époque.


L'atelier de Nantes :


L'artiste de Street Art, Yann Dehais, a transformé l'ancienne école de musique. De nombreux tableaux sont à voir mais également des objets transformés. Je n'ai malheureusement pas pu voir l'endroit qui était fermé à ce moment là mais ce sera une excuse pour une y retourner !