C'est un territoire hors du temps situé à l'est de mon département, l'Orne. Il a un cachet absolument indéniable et une authenticité que j'ai rarement trouvé ailleurs. Souvent refuge d'artistes, venus y chercher la tranquillité et la beauté, il reste le joyau caché de la région.

Les amateurs de nature, de randonnées, d'histoire, de vieilles pierres et de chine comme moi ne peuvent qu'aimer s'y perdre. 


Que voir dans le Perche ?


1- La Perrière


Un de mes villages préféré en Normandie. C'est un village millénaire perché au sommet d'une colline qui se fit connaître au XIX siècle grâce à la broderie sur filet. Les multiples ruelles sont à arpenter. Vous découvrirez en flânant de jolies maisons de caractère des  XVI ème et  XVII ème siècle aux murs recouverts de glycines. N'hésitez pas à vous rendre au sommet du village afin d'admirer les différentes vues sur le bocage. en particulier tout autour du cimetière.

la perrière
Une des façades typique de la Perrière 

Recouvert de sa robe d'automne ce village se veut encore plus charmant
Revêtue de sa robe d'automne

la perrière
Tout un passé à redécouvrir

la perriere
Une maison sur la place du village

la perriere
L'effet graphique du lierre 

la perrière
Comme un tableau

la perrière
Le passé toujours présent

Charmante façade le perriere
Charmante façade la Perrière

Si vous arrivez de Bellême, la plus jolie route pour y arriver passe par le Gué-de-la-Chaîne. Cependant, l'endroit est tellement beau que je vous conseille de tester différents itinéraires. Chacun a son charme.

sur le chemin de la perriere
Sur le chemin de la Perrière
Informations pratiques :

La manifestation à ne manquer pour rien au monde est :

- Le marché d'art qui s'y tient chaque année le week-end de la Pentecôte. Le village accueille pendant deux jours des centaines d'artistes et s'ouvrent au public.

Où manger et boire :

- La Maison d'Orbé : sur la place du village. C'est un lieu particulier : à la fois brocante et salon de thé qui se transforme en restaurant le midi. Les produits y sont locaux et de grandes qualités.

maison d'orbé la perriere
Une élégante façade qui donne envie de pousser la porte !

2- Le manoir de Courboyer


Pour y avoir passer toute une matinée, je vous le conseille absolument. Le manoir est situé dans le parc naturel régional du Perche.

C'est un manoir du XV ème siècle. Il faut savoir que les manoirs sont nombreux dans le Perche, souvent de style renaissance, situés près de cours d'eau. Des expositions temporaires y sont souvent organisées.

le manoir de courboyer
Une invitation à s'asseoir 

manoir de courboyer
A la poursuite du ...

Le parc est composé de forêt et de bocage. On y croise des percherons, des ânes, de multiples espèces d'oiseaux. Des activités ont été prévues pour les petits comme pour les grands : Balade à dos d'âne, VTT, ...

ane la perriere
Quand ils acceptent de poser 

Personnellement, j'y étais allée pour les photos avec un groupe et même si le temps ne fut pas de la partie, j'ai aimé cet endroit rustique et propice à la rêverie.

3- Bellême 


Son nom seul est déjà une invitation au voyage : il viendrait de la déesse celte Belisama ou du latin Bellissima. C'est d'abord une forêt magique que l'on aime pour la beauté de ces chênes centenaires située à proximité. 

Quant à la petite ville de Bellême, elle possède un charme indéniable comme beaucoup de villes historiques. 

belleme façade
Façades typiques du Perche

porche belleme perche
Le porche du Xve siècle
Ce que vous pouvez y voir et faire :

Le porche : du XVe s. C'est l'entrée de la ville-close qui mène à l'église Saint-Sauveur.Saint Louis prit la ville à un breton nommé Mauclerc.

La rue de la Ville-Close: bordée de quelques hôtels particuliers des XVII et XVIIIe s. 

L'église Saint-Sauveur : qui date du Xe s mais fut reconstruite au XVIIe s. N'hésitez pas à regarder la chapelle du rosaire.

Les cadrans solaires : il y en a plusieurs symbole de l'artisanat percheron, du temps qui passe et ajoutant une note poétique à votre visite.

4- La chapelle-Montligeon

C'est une immense basilique qui étonne quand on traverse la campagne du Perche par son immensité et ses deux flèches qui percent le ciel. La construction s’étala sur 17 ans. A l'origine, l'abbé Buguet, curé du village, fonda en 1884, une oeuvre (association de prière pour les morts) pour donner du travail aux villageois de ce village qui se dépeuplait progressivement. Ce fut un tel succès que le pèlerinage est encore très suivi de nos jours ( 1 er mai, Ascension, 15 août, 2 ème dim de novembre). Si déroule aussi un événement culturel et musical "Les Ravirées". Le 3 ème jeudi de chaque mois sauf au mois d'août. 


chapelle montligeon le perche
Elle se découpe immense dans le ciel !

chapelle montligeon le perche
Une lumière frissonnante


chappelle montligeon le perche
Bleu

5- L'abbaye de la Trappe

Plusieurs fois, il en avait été fait référence lors de mes études d'histoires. Pour y parvenir, il vous faut traverser une magnifique région de forêts et d'étangs. Une communauté de moines trappistes y vit, obéissant à la règle de Saint Benoit et donc retirés du monde. L'abbaye ne se visite donc pas pourtant elle vaut le déplacement :

Pour l'écrin dans lequel elle se situe et les nombreuses promenades à faire tout autour.

Pour la fontaine Saint Bernard, située en face du magasin, donne une eau de source très douce car l'eau est filtrée par des couches de sable fin du Perche. J'y ai vu une dame y remplir plusieurs bonbonnes d'eau.

Pour le monastère, où disons les bâtiments que l'on peut apercevoir et qui sont de type néogothique et néoroman datant de la fin du XIX e siècle. Ne vous attendez donc pas à un ancien monastère du XIIe siècle (car à l'origine l'abbaye fut fondée par un Comte du Perche en 1140 en mémoire d'une épouse qu'il aimait et qui fut naufragée en mer). Après une période de ferveur et de prospérité, l'ordre déclina jusqu'à l'arrivée de l'abbé Rancé, ancien prêtre mondain soudain reconverti à l'ascétisme monastique. Il réforma la vie des moines en instituant la règle de la "stricte observance" toujours en vigueur. En quelques années, la Trappe devint un centre spirituel de première importance. Des personnages comme Saint Simon, Bossuet, ... y firent des visites. Chateaubriand fut inspiré par l'existence de ce moine exceptionnel et écrivit : Vie de Rancé que les moines n'apprécièrent pas. Puis, l'histoire fut mouvementée, ils furent exilés à la Révolution, dispersés en Suisse, aux Etats Unis et en Russie pour revenir dans le Perche au XIXe siècle.

Le magasin. Vous y trouverez des produits fabriqués par les moines comme du fromage, des pâtes de fruit, de la confiture de lait.

abbaye de la trappe
Fermé au monde